320x286_aJudaica_2881_511

La tsédaka ne se limite pas aux dons d’argent

 

La tsédaka, souvent traduite en charité, est un pilier de la vie juive. Les sages enseignent que le monde a été construit sur la bonté. Cependant, la tzedakah va au-delà. Littéralement traduit par «justice» ou «droiture», la tsédaka nous dit que partager ce que nous avons avec les autres n’est pas quelque chose de spécial. C’est la chose honnête et juste à faire.

La tsédaka n’est pas limitée aux dons d’argent. Partager du temps, de l’expertise ou même un gentil sourire sont toutes des formes de charité que nous pouvons faire.

Peu importe à quel point vous avez été béni, vous pouvez toujours partager avec les autres. Lancer une pièce dans une boîte de charité tous les matins (à l’exception du Shabbat et des fêtes juives) donne le ton pour le reste de la journée. Alors assurez-vous de faire une habitude.

Du Rebbe de Lubavitcher
Pour en savoir plus sur le Rabbi de Lubavitcher, veuillez visiter therebbe.org